Nous vivons dans un jeu!

Nous sommes dans un jeu. Nos peurs sont les seules remparts. Notre obstination nos douleurs non acceptées sont le signe de notre emprisonnement. Ainsi que ce qui va à l’encontre de la vie. Nous sortons de cette prison terrestre à chaque mort et y retournons si notre corps n’est pas à cent pour cent pur.

Nous sommes dans un jeu et nous vivons une épreuve que l’on doit passer. Pourquoi ?.. Je ne sais pas vraiment. Pour aller où ?.. Je ne sais pas non plus. Nous devons juste nous acquitter d’une tâche, pour être confirmé comme pour valider une étape un passage ; franchir une porte.

Il y a beaucoup de figurants dans ce monde, notre terre. Mais aussi il y en à d’autres comme moi qui cherchent à franchir la porte. Comme moi, tout près de la conscience de ce qui se passe vraiment.

Oui nous sommes dans une sorte de jeux. Dirigé par qui, conçu par quoi ?.. Je ne sais pas. Tout ce que je sais, c’est que tout ceci ne peut pas être comme ce qu’on nous a dit, comme ce qu’on nous a appris.

Quelque chose nous pousse à nous délier et à trouver notre propre chemin vers la sortie. Mais en quelque sorte nous devons franchir la porte. Nous ne pouvons franchir la porte qu’avec un cœur pur. C’est à dire avec un cœur sans tâche ; avec une vie honnête courageuse et dévouée. Effectivement, reconnaître et aider son prochain en étant intègre avec soi-même au travers de tout ce que l’on vit et ne pas succomber au malin.

C’est tout à fait le symbole « Aimez-vous les uns les autres » ..et bien sûr en passant par soi-même.

Nous commençons à nous rapprocher de la vérité, nous retrouvons la mémoire par bribes de ce que nous sommes ; ce que nous avons été avant d’entrer dans ce jeu.

Le moment est venu maintenant de sauver tout le monde et d’en finir avec ce jeu ; cette transition qui ne serait plus nécessaire. Ayant acquis génétiquement un degré d’évolution. Le jeu dois s’arrêter.

Il n’est pas la peine d’expliquer tous les symboles, des karmas, de la vie après la mort, la réincarnation, les anges.. l’hypnose, cette technique qui permet d’étudier de contrôler notre mécanique mentale qui est la clé du passage.

Commentaires

  1. Audrey

    « (…) Il y a beaucoup de figurants dans ce monde, notre terre. Mais aussi il y en a d’autres comme moi qui cherchent à franchir la porte. Comme moi, tout près de la conscience de ce qui se passe vraiment. >> C’est aussi ce que je ressens (et ce serait moins épuisant de se contenter d’être figurant !) 😉

    1. Auteur
      de l’article
      CHumain

      Oui un monde (le jeu) à plusieurs niveaux (de conscience) seul aux manettes (le corps) devant son propre écran (la vie). Où les degrés franchis (les portes) aboutissent à d’autres applications auto générées (implications créatrices). C’est là où tu réalises que certains joueurs des précédents tableaux sont devenus des figurants. Et ainsi de suite jusqu’à atteindre le siège de la création du jeu…

Laisser un commentaire