Mon experience WordPress.

Chers(es) abonnés(es), blogueuses, blogueurs, voyageurs et voyageuses du net et du temps,

À la suite d’un petit problème dû à une malencontreuse manipulation de ma part hier soir sur mon blog Kundamani. Il m’est venu à l’idée de partager mon expérience de débutant. Face aux manipulations techniques nécessaires à un auteur qui souhaite simplement publier sont travail sur un blog. Et ce, sans forcément avoir de connaissances solides en la matière. Ce qui est mon cas.

Je ne sais pas vraiment dans quoi je me lance en démarrant cette section, mais je pense que ce n’est pas une mauvaise idée de partager mes erreurs techniques WordPress à d’autres débutants comme moi. Ainsi, et en même temps, recueillir avis et conseils tout en restant convivial. Cela permettra peut-être de faire redescendre la pression qui s’installe, quand on commence à « pédaler dans la semoule ».

« Tout d’abord, je tiens à m’excuser bien bas. »

En effet, j’ai perdu tous vos échanges et appréciations sur les deux pages principales du blog. Présentation et nouveau départ. Et, Éveil spirituel spontané – État bipolaire (manie) up maniaco-dépressif.

J’ai toujours dit :

« Quand on fait quelque chose, vaut mieux le faire à fond. »

Je me rappelle un jour avoir effacé trois semaines de notes super importantes au dictaphone (petit Olympus). Notes, que je m’apprêtais justement à retranscrire sur papier. Il y avait des heures d’enregistrements ! Et là, pouf, le coup du sort ou je ne sais quoi.

« Au lieu d’effacer mon dernier enregistrement, j’ai effacé l’entier dictaphone ! »

Je vous promets, je n’ai pas hurlé. Mais je suis resté sans bouger une bonne poignée de minutes à regarder mon dictaphone au bout de mes doigts. Note : ma bouche restée ouverte et la mâchoire pendante durant tout ce temps-là. Puis, tranquillement mais bouillonnant intérieurement, j’ai commencé le premier enregistrement par compter ce qu’il venait juste de m’arriver.

Quelle histoire mes aïeux !

Finalement, en écrivant ce qui précède, et vu le temps que ça m’a pris. Je ne donnerais pas suite à cette section. Mais je peux vous conseiller fortement de sauvegarder votre travail avant toute manipulation hasardeuse. Et aussi, de ne pas travailler à bout de force, parce que vous voulez absolument terminer avant de quitter.

« Mesurer, estimez vos forces et vos limites en toutes choses, avant de vous engager. Restez vigilant avec vous-même, le plus souvent possible. »

Merci de votre attention.

Et rendez-vous, à très bientôt, pour l’aventure du véritable sujet auquel est destiné ce blog Kundamani.

6 réflexions au sujet de « Mon experience WordPress. »

  1. J’ai commencé à regarder les documentaires, commencé juste car on retrouve dans ces documentaire ce ton pathétique et misérable que l’on retrouve dans tous les documentaires de ce genre là, un ton insupportable, un ton qui est toujours le même….
    Je ne regarde jamais la télévision, je ne regarde jamais de documentaire pour cette vision du monde et des choses que l’on nous impose, systématiquement et de manière toujours condescentate avec des visions et des avis formatés conventionnels, etc.

    Pour la perte de son travail, si c’est la première fois (la deuxième avec le dictaphone). Prenez-en habitude car c’est très fréquent…

    C’est beau comme la vie ces « accidents »…

    Un blogueur que je connais a par exemple trouvé un pseudo en ce sens: ‘Icare » Yckare de Troie!

    Ben oui,

    1. Mon cher etoile31, si ce « Mon cher » n’est pas trop condescendant pour toi.
      Derrière ce que tu trouve misérable, il y’a une réalité qui évidemment t’échappe, dommage.

      Pour la perte de mon travail, j’en ai fait un gain en m’excusant d’abord, demandant le pardon.
      Vu que j’amène, par ce post, les visiteurs à revenir ou aller sur des articles déjà postés.
      D’une façon ludique et non d’une façon lourde et plaintive.
      À bientôt sur les lignes etoile31.

      1. je sais bien ce que la psychiatrie est, mais justement ces documentaires contribuent à n’en n’avoir qu’une vision des plus formatées…
        Les excuses, ont ce sens à être pratiques….

  2. Qui n’a pas connu l’angoisse d’appuyer sur la mauvaise touche, d’effacer des heures de travail, des phrases perdues à tout jamais, c’est terrible, cela donne envie de mordre les murs, je compatis donc ! 🙂

    1. Désolé Nowo, je viens de m’apercevoir qu’un commentaire était présent dans les indésirables. Pourtant, je ne vois pas ce qu’il y a d’indésirable.
      « Mordre les murs ? » Rires..
      Merci en tout cas pour ton attention, moi je reste le plus souvent la bouche ouverte d’une durée proportionnelle à ce que je viens de perdre, et un seul mot qui flotte dans ma tête : Pourquoi ?.. ?…. ?….. ?……. ?…………

      À bientôt !

Laisser un commentaire