Moscou

11 juin 2013

Voilà, je suis à Moscou et j’ai l’impression de naître nulle part. Les bandes plates blanches étalées sur la chaussée, ressemblent à des corps écrasés !

Je suis là parce que matériellement je me vois.

Le coin vitré de la fenêtre et les nuages derrières, me donnent du souci.

Je ne ressens pas de plaisir à exister, mes désirs sont maudits. Je suis devenu insensible à tout plaisir extérieur.

Un poids, une souffrance incontrôlable, une trahison, un mensonge, je ne contrôle plus rien. Je, je, je, je, je, je me laisse aller au temps qui m’affecte.

J’attends, mais quoi ? A quoi bon exister, si c’est pour mourir de secondes en secondes ?

Je dois, mais je ne sais pas. Je ne m’impose pas à la vie.

Je suis mal. Je souffre de tout. Et tous ces gens bourrés de rituels, de convenances, d’affectations, de fonctions, de peines. Tous ces gens esclaves, rivés dans leurs conditions. Tous ces gens qui travaillent pour deux sous, et qui restent, et qui trouvent un intérêt à leurs fonctions. Tous ces gens que la chaleur anime. Un mot, une parole, un sourire, une gratitude, et leur bonheur est fait. Puis, un nuage, une ombre, qui s’abat comme une colère. Un ressenti, une sensation, une peur, une crainte, et tout s’effondre, et tout s’écrase, et tout devient lourd. Cela doit cesser !

Un désir de tout arrêter, de basculer, de se sauver. Comme échapper à une catastrophe qui gronde et  menace.

Éveil spontané kundalini et état bipolaire up maniaco dépressif

En 2008 il m’est arrivé quelque chose de phénoménale, cela bouleversa le cours de ma vie. Un soudain changement radical de conscience et de perception.

Je ne sentais plus mon corps, à tel point que je pensais être mort !

À l’époque je me suis retrouvé seul face à cet événement sans aucune connaissance de ce que cela pouvait être.

Pour moi, cela n’avait jamais pu arrivé à personne d’autre sans que ça ne se sache déjà aujourd’hui !

Je ne trouve toujours pas vraiment de mots pour expliquer ce qui s’est passé en moi au réveil ce matin là…

Mais je veux par le biais de ce site internet, comme pour débroussailler un chemin, réunir toutes les informations et créations que j’ai accumulé sur mon parcourt afin d’en faire une sorte de synthèse et d’essayer d’y voir plus clair avec ceux que ça intéresse et à qui ça parle…

Ainsi, par la même occasion et dans la mesure du possible, aider les personnes à qui cette particulière forme de « up psychique » arrive maintenant (appelé Crise Maniaco-Dépressive par la psychiatrie moderne) et dont la véritable signification est volontairement ignorée et déviée par les institutions aux yeux du grand public…

Offrant la lecture de mon expérience personnelle, à qui cherche et me trouve… Je vous propose pour un début de visionner la vérité sur l’apparition de la psychiatrie dans nos sociétés.

Pour ne pas vous sentir « seuls d’expérience » et en proie à toutes étiquette sociale, comme je l’ai été moi-même à ce moment là intensément pendant 8 mois.

J’ouvre ici une porte à l’échange libre et à la communication sans jugement, s’il vaut la peine de préciser.